Dernières mises à jour

Se connecter

Regio Esercito»Matériels»Artillerie»Artillerie autopropulsée»Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52
dimanche, 14 janvier 2018 08:50

Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52

Ecrit par 
Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 en position de tir. Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 en position de tir. Fondazione ISEC

Première tentative d'améliorer la mobilité en tout terrain de l'autocannone da 90/53 sur châssis Lancia 3 Ro, l'utilisation du Breda 51 ne donna pas entière satisfaction, du fait de sa configuration 6x4.

Développement et production

Le prototype de l'autocannone da 90/53 sur châssis Breda 51, qui utilisait quasiment la même plateforme que celle installée sur le Lancia 3 Ro, fut présenté à l'établissement Ansaldo de Gênes Sampierdarena le 11 mars 1941.

Le prototype encore incomplet de l'autocannone da 90/53 sur Breda 51 à l'usine Ansaldo de Gênes Sampierdarena en mars 1941.
(crédits photos : Fondazione Ansaldo)

Le modèle définitif de ce véhicule, dénommé cannone autocampale da 90/53 su autotelaio Breda 51, ne fut terminé qu'en avril 1942, au moment de la présentation de l'exemplaire immatriculé « RE 109279 ». Si les premiers exemplaires utilisèrent le châssis du Breda 51, les véhicules suivant furent basés sur le châssis renforcé désigné Breda 52.

Autocannone immatriculé "RE 109279" à Gênes Sampierdarena en avril 1942. Autocannone da 90/53 sur Breda 51 ou 52 à Gênes Sampierdarena en avril 1942.
(crédits photos : Fondazione Ansaldo)
Breda 52 à cabine bâchée carrossé par Viberti pour en faire un autocannone da 90/53. Plate-forme pour autocannone da 90/53 à Gênes Sampierdarena en 1941.
(crédits photo : Fondazione Ansaldo via Giuseppe Calò)

En plus des camions de transport de munitions, Viberti produisit des remorques d'une capacité de 43 projectiles de 90/53.

Remorque porte-munitions Viberti pour autocannone da 90/53.
(crédits photos : Viberti)

Le général Roatta mentionne dans une correspondance du 24 mai 1941 une première commande pour 70 exemplaires de ces autocannoni sur châssis Breda. Le 18 septembre de la même année, la commande fut réduite à 50 exemplaires, au profit des autocannoni sur Lancia 3 Ro. La dernière commande passée à Ansaldo le 2 décembre 1941 porta finalement à 90 le nombre d'autocannoni Breda. Vingt d'entre eux furent terminés en 1941, et, en date du 1er mai 1943, les 90 exemplaires commandés avaient été livrés à l'Esercito. En juillet 1943, l'état-major de l'Esercito prévoyait de commander une autre série de 96 autocannoni Breda, mais cette proposition resta sans suite.

Autocannoni da 90/53 sur Breda 51/52 prêts à être livrés. Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 équipé de pneus Libia en position de route. Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 en position de tir.
(crédits photo : Archivio Breda)

En unité

La répartition des premiers autocannoni Breda fut fixée par la circulaire n°0021560/4 du 1er décembre 1941 qui instituait les DIV, DV et DVI gr. Chaque groupe était formé de deux batteries sur quatre pièces chacune. La circulaire n°0027390/4 en date du 27 février 1942 sanctionnait la formation des DVII et DVIII gr. dotés eux aussi d'autocannoni Breda. Le 26 juillet 1942 furent créées les 240a, 241a, 242a, 243a et 244a btr., dont quatre constituèrent les DIX et DX gr. La 242a btr. ainsi qu'une nouvellement créée formèrent le 11 février 1943 le DXI gr.

Un exemplaire d'autocannone da 90/53 sur châssis Breda fut versé à la Scuola di Artiglieria Contraerea pour la formation du personnel.

Le DIV gr. fut rattaché au rgpt.art.ca. et envoyé en Tunisie en janvier 1943. Le 12 mai 1943, les DV et DIX gr. furent affectés à la 6a A. et combattirent en Sicile en juillet 1943. Les DX et DXI gr. furent envoyés en Sardaigne au sein du XIII CA, tandis que les DVI et DVIII gr. se trouvaient dans le Sud de la France en février 1943. Le DVII gr., initialement affecté à la défense de Naples, fut rattaché au 20° rgt.art. de la Div.mot. Piave.

Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 du DV gr. capturé en Sicile.

Comme pour l'autocannone sur Lancia 3 Ro, celui sur châssis Breda souffrait d'une silhouette trop haute, en faisant une cible facile pour l'artillerie adverse, et de l'absence de protection en-dehors du bouclier du canon.

Fiche technique
Longueur -
Empattement 2760 + 1280 mm
Largeur -
Voie avant / arrière 1800 / 1880 mm
Garde au sol 400 mm
Poids en ordre de combat -
Équipage -
Configuration d'essieux 6x4
Moteur D 11 : 6 cylindres Diesel de 8850 cm3, développant 115 ch à 1800 tr/min
Vitesse maximale -
Autonomie -
Emport en carburant 180 L
Armement 1 canon de 90/53
Plan 3 vues de l'autocannone da 90/53 sur Breda 51/52. Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 du DV gr. à San Michele, en Sicile, en 1943.
(crédits : Matheu Spraggins)
Sources :
  • Gli autoveicoli da combattimento dell'Esercito Italiano, Volume secondo (1940-1945), Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell'Esercito, Ufficio Storico, 2002
  • La meccanizzazione dell'Esercito fino al 1943, tomo II, Lucio Ceva & Andrea Curami, Stato Maggiore dell'Esercito, Ufficio Storico, 1994
  • « Batterie volanti », Autocannoni e artiglierie portate italiane (1915-1943), Filippo Cappellano, Storia Militare n°13, 2014
  • Italian artillery of WWII, Enrico Finazzer & Ralph A. Riccio, MMP Books, 2015
  • Italian Truck-Mounted Artillery in Action, Squadron Signal Publications, Ralph Riccio & Nicola Pignato, 2010
  • Mezzi dell'Esercito Italiano 1935-45, Ugo Barlozzetti & Alberto Pirella, Editoriale Olimpia, 1986
  • I « Dovunque » Fiat, SPA e Breda, Nicola Pignato, T.&T. Edizioni, 2006

Réagissez à cet article
Re: Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 -- aymeric
Sunday, 14 January 2018 21:52
A ma connaissance seul le Regio Esercito en a été équipé.
Re: Autocannone da 90/53 sur Breda 51/52 -- alexderome
Sunday, 14 January 2018 15:17
Est-ce que la milice antiaérienne ( Milizia Artiglieria Contro Aerei) a reçu des exemplaires ?MerciAlex

Lu 2652 fois Dernière modification le dimanche, 14 janvier 2018 08:57