Dernières mises à jour

Se connecter

Audace

Ecrit par 
L'Audace à Venise. L'Audace à Venise.

Construction et caractéristiques

Commandé par la Marine Impériale Japonaise aux chantiers Yarrow de Glasgow en 1913, le Kawakaze devait faire partie de la classe Urakaze et l'armement prévu à l'origine comprenait un unique canon de 120/40, 4 pièces de 76/30, deux de 40/39 et quatre tubes lance-torpilles de 450 mm.

Cependant, suite à un accord avec le gouvernement japonais, l'Italie se porta acquéreur de l'unité encore en construction en juillet 1916 pour renforcer sa flotte de contre-torpilleurs. Ainsi, le 5 juillet, le Kawakaze prit le nom d'Intrepido avant d'être rebaptisé Audace le 25 septembre. Lancé le 27 septembre 1916, l'Audace fut transféré à la Regia Marina le 23 décembre 1916 et mit le cap sur Naples, où il arriva le 9 janvier 1917 pour recevoir son armement.

Par rapport au projet d'origine, l'Audace affichait un déplacement à pleine charge en hausse (1364 t contre 1085 t) et un armement revu. Le concept de contre-torpilleur monocalibre étant désormais affirmé, l'Audace reçut sept affûts simples de 102/35 pour armement principal. Il conservait cependant les deux pièces de 40/39 du projet d'origine, ainsi que les deux plate-formes latérales doubles lance-torpilles de 450 mm.

Durant ses essais, l'Audace atteignit les 35,2 noeuds avec un déplacement de 905 t, une belle performance pour l'époque. Au cours de sa carrière, l'unité se révéla robuste et sûre. Sa coque était séparée en compartiments étanches par 19 cloisons, dont 12 s'étendaient jusqu'au pont principal.

Carrière opérationnelle

Admis au service actif le 1er mars 1917, l'Audace gagna ensuite Brindisi en assurant au passage l'escorte des submersibles H.1 et H.2 provenant du Canada entre Messine et Tarente. Au cours de la Grande Guerre, l'Audace opéra principalement en mer Adriatique depuis Venise où il fut basé dès avril 1917.

Le 3 novembre 1918, l'Audace fut le premier navire italien à entrer dans Trieste, avec à son bord le général Carlo Petiti di Roreto qui proclama le rattachement de la ville à l'Italie. L'Audace fit ensuite escale à Zara le 7 novembre, avant d'amener le roi Vittorio Emanuele III à Trieste le 10 novembre. Le 23 décembre 1918, le navire porta secours au cargo anglais Queen Elizabeth qui avait heurté une mine au large de Šibenik.

L'Audace accueilli par la population de Trieste. L'ancre de l'Audace est exposé sur le phare de la Victoire à Trieste.

De septembre 1920 à juin 1921, l'Audace fut assigné à la Divisione del Levante avec pour port d'attache Smyrne (Izmir en Turquie) puis Šibenik. Après une période d'entretien à Tarente entre février et octobre 1922, le bâtiment fit escale à Héraklion avant d'être envoyé à Tripoli entre janvier et avril 1923. En août 1923, l'Audace fut dépêché à Tanger avec 12 carabinieri à son bord pour une mission confidentielle suite à des troubles à l'ordre public impliquant quelques Italiens.

Jusqu'en 1928, l'Audace tint le rang de navire amiral du département de Tarente, avant d'être affecté à la Divisione Speciale et placé en réserve. Déclassé de contre-torpilleur à torpilleur le 1er octobre 1929, l'Audace fut affecté au 9° gruppo di unità dipartimentali à Tarente. En septembre 1934, il mit le cap sur Tripoli puis sur la Mer Rouge. Rapatrié fin 1936, il prit part à la guerre civile espagnole.

L'Audace durant l'entre-deux-guerres. L'Audace accompagné du Francesco Nullo.
L'Audace traversant le canal de Tarente. L'Audace au mouillage à Venise.

En 1937, l'Audace fut transformé en navire de soutient au San Marco, un bâtiment-cible télécommandé. Pendant la seconde guerre mondiale, son activité se limita à des missions d'entraînement dans l'Adriatique au profit de la Scuola Cannonieri de Pola puis de la Scuola Sommergibili. En 1942, le débarquement des deux canons de 40/39 et de cinq des sept pièces de 102/35 permit de renforcer l'armement antiaérien avec cinq Breda de 20/65. Le navire effectua alors principalement des missions d'escorte en Adriatique.

Vue de profil de l'Audace. L'Audace en Adriatique en août 1941.

Les Allemands capturèrent l'Audace à Venise le 12 septembre 1943. Le navire avait tenté de gagner le Sud mais une avarie l'avait obligé à retourner à Venise. Rebaptisée TA 20, l'unité opéra pour la Kriegsmarine en Adriatique, effectuant des missions d'escorte, de mouillage de mines et de lutte anti-partisans. Son armement antiaérien fut encore renforcé suite au débarquemen des tubes lance-torpilles de 450 mm. Le TA 20 fut coulé durant le combat qui l'opposa aux contre-torpilleurs britanniques HMS Wheatland et Avon Vale au large de l'île de Pag (Croatie) le 2 novembre 1944. Son épave fut retrouvée en 1999 par 80 m de fond.

Le TA 20 survolé par un Arado 196.
Liste des torpilleurs de la classe Audace
NomMarque de coqueMis sur caleLancéEn serviceDevise
Chantier Yarrow, Glasgow
Audace AD 01/10/1913 27/09/1916 01/03/1917 Deorsum numquam
Fiche technique
Déplacement standard 829 t
Déplacement à pleine charge 1364 t
Longueur 87,59 m
Largeur 8,40 m
Tirant d'eau 2,90 m
Propulsion 3 chaudières Yarrow et 2 turboréducteurs Brown-Curtiss développant 22 000 ch et entraînant 2 hélices
Vitesse maximale 27 nœuds
35,2 noeuds durant les essais en 1916
Autonomie 2180 miles nautiques à 15 nœuds
Armement
  • 7 canons de 102/35 sur 7 affûts simples
  • 2 canons de 40/39 sur 2 affûts simples
  • 4 tubes lance-torpilles de 450 mm sur 2 plate-formes doubles
  • 2 rampes pour grenades ASM
Équipage 7 officiers, 120 sous-officiers et matelots
Vues de profil et de dessus du TA 20.
Vues de profil et de dessus de l'Audace dans sa première configuration. Vues de profil et de dessus du TA 20.
Sources :
  • Le navi da guerra italiane 1940-1945, Erminio Bagnasco & Enrico Cernuschi, Albertelli, 2005
  • I cacciatorpediniere italiani, Amm. Sq. G. Fioravanzo, Contramm. P.M. Pollina, Magg. Gen. G.N. G. Riccardi & Cap. Vasc. F. Gnifetti, Ufficio Storico dela Marina Militare, 1971
  • Beute-Zerstörer und Torpedoboote der Kriegsmarine, Dr. Z. Freivogel, Marine-Arsenal 46, Podzun Pallas Verlag, 2000
Pour reproduire ce navire :
FabricantÉchelleRéférence et désignationGalerie
L'Arsenal 1/700 700 01 Contre torpilleur italien Audace version 1942 Maquette de Giampiero Galeotti
Lu 3098 fois Dernière modification le mercredi, 19 décembre 2012 22:10

Sujets associés