Coopérations maritimes en Méditerranée (All-Italie) (Récup..

Section consacrée aux actions navales et aéronavales en Méditerranée de 1940 à 1943.

Coopérations maritimes en Méditerranée (All-Italie) (Récup..

Message par zekeye » 14 Septembre 2008, 17:16

zekeye
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1379
Inscription : 05 Août 2008, 00:00

Re: Coopérations maritimes en Méditerranée (All-Italie) (Réc

Message par Aymeric » 14 Septembre 2008, 17:30

Quelques photo de Giuseppe et infos de Cédric :


- Ct Hermes ZH1 ex Vassilefs Georgios de la marine royale grecque

Image

Image


- Le Flugzeugbergungsciff Drache ex Zmaj de la marine royale yougoslave

Image

Image


- Torpilleur TA 11, ex italien FR 43, ex français Iphigenie

Image


- S-boot dans l'arsenal de La Spezia

Image


La Kriegsmarine en 1941 est le parent pauvre du secteur de la mer Egée. Elle doit constamment faire appel à l'aide de la Regia Marina, qui est seule à disposer d'unités lourdes.

Elle met en place un système permettant la prise et le ravitaillement des îles grecques, en réquisistionnant tout ce qu'elle trouve (surtout des petits bateaux de^pêches et autres caïques).

Dès le mois de février 41, est créé commandement destiné aux balkans (Admiral Z.) C'est l'amiral ARNAUD DE LA PERRIERE (qui n'est pas français mais allemand comme son nom l'indique, merci à Louis XIV !) mais il meurt dans un accident d'avion. Ce sera l'Admiral SCHUSTER qui prendra le commandement qui sera rebaptisé Admiral Südost en avril 41.

sa compétence est limitée à la Mer Egée, la côte ouest des balkans (Corfou) relevant de la seule responsabilité des italiens.

Je vous passe les détails des galères (navire avec un allemand et le reste de l'équipage grecque, pas d'uniformes....).

Ce commandement prendra le nom de Marine Gruppe Komando Süd le 22/06/41 (devinez pourquoi ?) basé à Sofia et encadrant Admiral Agäis (Egée) basé à Athène (Konter Admiral Von STOSCH) et qui centralise alors :
- SeeKommandant Attika basé au Pirée (Kapt.z.See BRINCKMEIER puis LEFFLER) ;
- Seekommandant Saloniki (Salonique) : F.Kapt Von FALKENRIED ;
- Seekommandant Lemnos (lemnos) : Kapt.z.See Von KOPPELOW ;
- Seekommandant Kreta (La Canée) : Kapt.z.See HEYN.

Ces forces sont chargées d'inventorier et de récupérer les navires qu'elles vont utiliser, dans un contexte difficiles (nombreuses attaques de SM britanniques qui engendrent des pertes fréquentes).

Le premier navire récupéré est l'ex-yacht suédois Brigitte, qui devient le UJ 2102 (opérationnel dès le 21 juillet 42) et affecté à la chasse aux SM (et aussi au transport de blessés).
Puis :
- deux mouilleurs de mines Paralos et Strymon (aussi chasseurs de SM);
- transporteur de mines Olympos (il restera en fait un transport classique) ;
- 4 chasseurs de SM (deux navires de pris britanniques Widnes et Darvik renfloués) et deux navires civils grecques Milos et Nicolaos.

Enfin les petits navires de pêche sont organisés en Küstenflottilen (flottiles côtières) et Hafenschützflottillen (protection des ports 3 au début).

En août, la Kriegsmarine parvient à mettre la main sur un ancien trapsorteur de charbon bulgare (construit en 1894 à Newcastle)il est réaménagé et sort dès le mois de septembre 41.

En septembre 41, devant le besoin de re,forts (les pertes dues aux SM britanniques montent), les allemands envoient une flottille de Ubooten basés à Salamine (23 U-Flottille) et qui opèrent contre l'Egypte et l'Afrique du nord.

D'autre srenforts vont suivre : 7 LS-Booten (vedettes rapides LS 5 à 11)) et 1 dragueur de mines moyen (MR 7)

Petit à petit la marine allemande va monter en puissance en parvenant notamment à sécuriser le ravitaillement destiné aux forces positionnées dans les îles.

Mais c'est une autre histoire...

Pour conclure, pas de cuirassiers, pas de porte-avions mais une "poussière navale" bien utile et surtout redoutablement efficace (deux pontons attelés résistent mieux qu'un navire...).
Avatar de l’utilisateur
Aymeric
Administrateur
 
Message(s) : 1822
Inscription : 03 Août 2008, 00:00

Coopération germano-italienne : le sauvetage de l'équipage d

Message par ALEXDEROME » 04 Janvier 2009, 21:36

Le 15 février 1942, après une mission de torpillage sur le croiseur Cairo, le SM 79 (205 sq du 41 Gruppo Autonomo Aerosilurante de Gadurra), l'avion de Marino Marini durement touché doit amerrir. L'équipage, sauf le mécanicien, reussit à prendre place dans un canot. Ils seront secourus par l'arrivée d'un U-BOOT le U 331 commandé par l'Oberleutnant von Tiesenhausen. Après un trajet de retour ponctué d'avaries causant une certaine frayeur aux italiens, le sous-marin arrivera finalement à Salamine le 21 février.
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2517
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!


Retour vers La Méditerranée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité