Rappels de l'impact de Malte sur le ravitaillement naval ver

Section consacrée aux actions navales et aéronavales en Méditerranée de 1940 à 1943.

Rappels de l'impact de Malte sur le ravitaillement naval ver

Message par cedric mas » 05 Septembre 2011, 23:14

Pour reposer quelques bases, voici les chiffres tirés du volume VI de l'USMM, de l'amiral Aldo COCCHIA, la Difesa del traffico con l'africa settentrionale (10 Juin 40 au 30 septembre 41), tableaux pp.20-21.

les italiens distinguent 5 périodes :

Période I (juin - nov 40) : cela arrive sans trop de pbs, les pertes vont de 0% du matériel (juin, juilet, août, octobre, novembre) à 7%, mais les quantittés chargées sont trés faibles entre 27 et 50.000 t de matériel.

Période II (déce 40 - mai 41) : transfert du DAK et des renforts italiens, sans trop de pbs là encore, avec en revanche une hausse des quantités transportées mais un taux de perte largement acceptable : de 1% (janvier 41), 2 % (février 41) à 9 % en avril (perte du tarigo) ou 8 % en mars 41, premier mois où le tonnage chargé en Italie dépasse les 100.000 t de matériel.

Période III (juin - nov 41) : cela se gâte, avec des taux de pertes allant entre 6 % en juin ou 9 % (août) et 70 % en novembre, avec des taux élevés, 19 % de perte en juillet, 23 % en septembre et octobre). il convient de noter qu'outre ces taux, les quantités chargées en Italie baissent, repassant en dessous de 100.000 t mensuelles (sauf en juin).

Période IV (déce 41 - juillet 42) : période très contrastée avec de fortes pertes en décembre (40 %) puis deux mois sans pertes (janvier et février 42), puis un mois avec un tiers de pertes (mars 42) puis une réduction drastique des pertes (1 % en avril, 6 % en mai). Les pertes remontent en juin (21 %) pour rebaisser en juillet (7 %). ce qui marque le plus est la grande variation des quantités chargées, puisqu'indépendamment des pertes, la quantité de ravitaillement chargé en Italie pour la Libye passe de 40.000 en juin (avec 21 % perdu) à 120.000 t en avril (1 % perdues).

la dernière période, voit une inexorable augmentation des pertes (jusqu'à 37 % en octobre 42) et une brutale chute des quantités chargées en novembre (on passe d'environ 80.000 t en octobre à 60.000 t en nov, puis 20.000 t en déc., dont 62 % perdues !).

J'essaierai de vous scanner le diagramme (les quantités données ici étant des ordres de grandeur, j'ai la flemme de vous donner les chiffres exactes à la tonne près).

La conclusion est que le ravitaillement italo-allemande de la Libye a souffert de trois pbs :
- des quantités chargées en italie souvent inférieures aux besoins (pbs de tonnage disponible, d'escorte des convois, des réserves de mazout mais aussi limites industrielles ou des infrastructures italiennes ;
- de l'action ennemie, pour partie basée à Malte (n'oublions pas les sous-marins)
- des limites logistiques de la Libye : le ravitaillement débarqué dans les ports a manqué sur le front.

Une action contre Malte n'aurait résolu que partiellement un des trois pbs.

Ce problème n'est apparu clairement aux yeux des décideurs qu'à la fin de la Période III, c'est à dire en novembre 41. L'automne arque une crise dans le ravitaillement, qui va desciller les yeux italiens. Avant cet automne catastrophique, Malte ne vaut pas la peine pour eux de risquer un assaut (pour lequel ils n'ont pas les moyens).

Ils estiment que l'île peut être "neutralisée" (ils emploient plutôt le terme de "stérilisée").

C'est tout l'habileté de Cunningham de doser son effort depuis malte pour ne pas attirer trop tôt l'attention ennemie, en proportionnant ses actions offensives au renforcement des défenses.

En conclusion, Cunningham était un génie.

CM
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Rappels de l'impact de Malte sur le ravitaillement naval

Message par antoine » 06 Septembre 2011, 08:41

Interressant, Cédric.
Note cependant que le génie de Cunningham à pu être un peu forcé à certaines périodes, car les différents blitz correspondant plus ou moins aux pourcentages les plus bas ne permettaient pas à l'île d'adopter une posture autre que défensive.
antoine
Capitano
 
Message(s) : 204
Inscription : 19 Août 2009, 00:00


Retour vers La Méditerranée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron